Choucroute royale -    Les carnets de Louis
 
Photo
Quand j’étais petit, nous habitions à Lausanne à 200 mètres d’une fabrique de choucroute. J’en sens encore les effluves lorsque le vent venait de
l’Ouest. Cela m’est revenu en mémoire en lisant, sur le site de 24 Heures, comment un potentiel pigeon a tourné en bourrique un arnaqueur du  Bénin qui lui avait adressé un courriel. Il l’a convaincu d’adhérer à la Confrérie de la Choucroute, avec à la clé 85 000 € pour promouvoir la spécialité alsacienne en
Afrique. Vous pouvez suivre l’échange des courriels entre les protagonistes, c’est hilarant, en cliquant sur le lien :
http://forum.croque-escrocs.fr/viewtopic.php?f=35&t=4626
Ci-dessous la photo des benêts du Bénin qui, à la demande du faux pigeon, se sont  confectionné des costumes de choucroutiers.




Leave a Reply.