On n'y coupe pas -    Les carnets de Louis
 
Photo
Scène de la tombe d’Ankhmahor à Saqqarah
La circoncision est-elle une blessure corporelle ? Le Tribunal de grande instance de Cologne a condamné, mardi 26 juin, cette intervention pour tous motifs autres que médicaux.


Un homme se présente dans une clinique et déclare au chirurgien vouloir subir une castration. Devant la réticence du médecin, il insiste. Il signe une décharge et l'intervention a lieu. Au réveil, il se retrouve dans une chambre où est aussi un autre patient. Il lui demande pourquoi il est là. "Pour une circoncision"  répond l'autre. "Ah zut ! Voilà le mot que je cherchais !"





Leave a Reply.